Publié par : lionnel | 14 février 2011

Septembre 2010

Le gouvernement des États-Unis compte faire passer au vote une loi pour « faciliter la sécurité de la nation » sur internet, dans les e-mails, sur les réseaux sociaux, sur les Blackberrys et les services de communication direct.

 

Ce vote servirait à faire passer une loi nécessitant que tous les services de communications en ligne soit techniquement en mesure d’être « wiretaped ». Ce qui inclue les messages courriels encrypté, les réseaux sociaux comme Facebook et le chat Facebook et les services de communication direct par exemple Skype.

 

Ces nouvelles idées de régulations amènent quelques questions sur la vie privé en opposition à la sécurité. L’idée de cette implantation a beaucoup d’implication autres que simplement vérifier que tels ou tels mots ne soit pas utilisé. Pour la mise en place de ce projet, le gouvernement demanderait que chaque compagnie offrant un service d’encryptage soit capable de le décoder. Que tous services étrangers faisant affaire avec les États-Unis soit capable d’en faire autant. Que les développeurs de programmes utilisant un système de communication peer-to-peer pensent à une façon de re-designer leurs produits, rendant l’interception possible.

Nous sommes en droit de s’interroger sur les raisons et les objectifs du gouvernement américain dans ce projet de loi. Bien entendu, Wikileaks, Anonymous et tout ce qui touche de près ou de loin à ce dossier est sans doute à la base de cette réaction. Pourtant, après tout ce qui se passe avec HBGary.INC, il serait, selon moi, très peut sécuritaire de permettre ce genre de manipulation car la personne qui a accès au « logiciel » peu décrypter toutes les transactions qui ont été cryptées par ce même logiciel. Autrement dit, toutes les transactions cryptées pourraient être décryptées… Autant vos transactions bancaires que vos connexions sur Facebook.

C’est évident que l’internet est un monde et comme dans n’importe quel type d’environnement, il y a une certaine pollution. L’internet est le média le plus libre de tous. C’est le modèle parfait de la démocratisation universelle. Malheureusement, au même titre qu’une arme, ce n’est pas l’objet qui en est le danger mais bien l’utilisation. C’est ce qui fait que des gens l’utilisent pour des raisons peu pertinentes ou simplement criminelles. Est-ce qu’il est possible de trouver un moyen moins extrémiste que de permettre à toute information cryptée d’être décryptée ? J’en doute fort surtout si le projet de loi est vraiment dans l’objectif de retrouver les hackers Anonymous. J’ignore quoi penser de wikileaks. C’est un dossier très complexe qui n’a pas appris beaucoup d’information « scoop » pour les gens qui suivent et s’intéressent aux informations que wikileaks à offrit. Cependant, après avoir lu les courriels entre John Young et Julian Assange, j’ai beaucoup de difficulté à comprendre pourquoi Wikileaks reçoit des fonds des agences comme la CIA.

Pour conclure sur une note plus humoristque, je vous invite à visionner ce petit vidéo par les guignols qui traite sur le sujet de wikileaks

 

http://www.ubest1.com/index.php?option=com_seyret&Itemid=27&task=commentaire&nom_idaka=25598&anarana=video&ecrit=Tonino17#null

 

Bref, est-ce que le projet de loi est une bonne idée?  Tout ça dépend si la population e soucie de leurs informations privées…

 

Je suis tombé sur l’Avis de Noam Chomsky sur Wikileaks… Particulièrement intéressant venant d’un cerveau comme celui-ci.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :